Archives de catégorie : 360 degres

La photo panoramique style des photos aux formats…

La photographie panoramique :

est un style de photographie qui consiste à créer des images avec des champs exceptionnellement larges, mais qui réfère également à des formats relativement larges.
Elles peuvent être créées : Soit avec un appareil photo photographique panoramique ; Soit avec un appareil photographique numérique et un logiciel permettant d’assembler plusieurs vues. Dans ce cas, le photographe réalise plusieurs vues avec l’appareil fixé sur une trépied muni d’une tête panoramique. Il tourne l’appareil entre chaque prise de vue en faisant se chevaucher deux vues consécutives.

Un logiciel permet ensuite d’assembler les différentes images obtenues.

L’angle de prise de vue à l’horizontal peut atteindre 360°, le choix d’utiliser un grand angle et de mettre l’appareil en format vertical s’impose pour obtenir un format d’image agréable. Certains appareils numériques permettent la prise de vue sans pied, une partie de l’image précédente étant affichée en surimpression sur la visée suivante, en se rappelant que le photographe doit tourner autour de l’appareil et non l’inverse, sinon des problèmes de parallaxe interviennent lors de l’assemblage.
Voici quelques logiciels pour la création de photos panoramiques :

Autopano Giga 4.2 Kolor
Autopano Pro 4.2 Kolor
PTGui 10;0
Image Composite Editor 3.0 (Microsoft)
Panorama Factory V5,3
Image Assembler 3 Panavue
Image Assembler 3 Pro Panavue
Hugin
Panoweaver 9 Easypano
Photoshop avec le plugin Photomerge
Les différentes types de projections géométriques.

(Articles en préparation)
Sphériques
Cylindrique
Mirror ball
Mini Planète
Rectilinéaire
Mercator
Fisheye
Pannimi
Hammer
Orthographique

Le déplacement dans la visite virtuelle interactive à 360°

Modes de navigation :

L’aspect fondamental des visites virtuelles est bien souvent d’être interactives. C’est souvent là tout leur intérêt. Voici les principaux modes de navigations qui peuvent être utilisés dans des visites basées sur des vues à 360° (que ce soit des photographies ou des images virtuelles). Je ne décris pas ici les modes de navigation pour d’autres types de visites car ils sont trop divers et souvent uniques à une visite (ce qui peut être déstabilisant pour les utilisateurs). Il faut cependant noter que ces modes de navigation sont très courants et peuvent apparaître dans tout type de visite.
Il ne faut pas non plus oublier que les visites virtuelles ne sont pas toutes interactives. Dans le cas de vidéos, comme c’est souvent utilisé pour diffuser des travaux en 3D, ces fonctionnalités ne sont évidemment pas présentes.

Déplacement dans une visite virtuelle

  • Pour que l’utilisateur puisse se déplacer dans la visite, différentes fonctionnalités sont possibles :
  • navigation avec la souris : ce périphérique est le plus souvent utilisé et il est généralement assez intuitif. La souris permet de déplacer le champ de vision dans toutes les directions mais aussi de zoomer.
  • navigation avec des boutons présents dans l’interface de la visite. Ils ont l’avantage de montrer explicitement que la vue est interactive, ce qui peut se révéler utile pour les utilisateurs débutants. Ils peuvent également être intéressants car cela permet de contrôler aisément l’action, alors qu’avec la souris les mouvements sont parfois plus brusques. C’est donc plus facile à prendre en main au début, mais la navigation peut sembler trop longue à un habitué.
  • navigation avec les touches directionnelles du clavier : certaines visites permettent le déplacement avec les touches directionnelles du clavier. Cela rappelle l’utilisation des jeux vidéos.
  • rotation automatique : de nombreuses visites ont un système d’auto-rotation : au lancement de la visite, ou après un moment d’inactivité, la vue tourne lentement sur elle-même. C’est également un bon moyen de faire comprendre l’aspect interactif de l’image, ou au moins son large champ de vision, à des utilisateurs non habitués.
  • système tactile : la navigation peut également être effectuée de manière tactile lors d’une visualisation avec des écrans d’ordinateurs ou des supports mobiles tactiles.

Ergonomie

Outre des modes de navigation simples et adaptés, il est important que certains critères d’ergonomie soient respectés dans la visite virtuelle. L’ergonomie passe souvent par la présence et l’utilisation aisée de certaines fonctionnalités qui rendent la visite beaucoup plus facile et agréable.
Voici quelques fonctionnalités qui peuvent avoir un véritable impact sur l’expérience du visiteur :
Plan : un plan de la visite permet au visiteur de facilement se repérer dans l’espace virtuel auquel il a accès. Il peut ainsi voir très rapidement l’organisation spatiale des lieux, le nombre de vues possibles (dans le cas d’une visite sous la forme d’un ensemble de points de vue), la taille de l’espace, etc.

Une autre solution envisageable est d’utiliser un plan de la visite, mais sous la forme d’un plan de site web, d’une arborescence.
Hotspots : l’utilisation de point chaud (hotspots) permet au visiteur de changer de vue ou d’accéder à de l’information (contenu textuel, vidéo, sonore, images, etc.) sans avoir à sortir de la visite.

Visite Virtuelle 360°

Réalisation de visites virtuelles interactives à 360°

L’impact d’une visite virtuelle
La visite virtuelle panoramique constitue un avantage majeur pour un site internet pour permettre à l’internaute de s’immerger complètement dans un environnement. Un site qui propose des visites virtuelles est plus interactif, plus complet, et plus intéressant pour le visiteur.
L’image représentant le site évoluera dynamiquement, en interaction avec la demande de l’utilisateur. Les versions les plus évoluées intègrent différents points de vue, reliés les uns par rapport aux autres par des « hotspots » (des points chauds).
Ainsi, le spectateur a l’impression de se déplacer d’une image a l’autre. Certaines représentations intègrent également des sons, qui peuvent être omnidirectionnels (des sons d’ambiance), ou directionnels. Dans ce dernier cas, le son est fonction de la zone de l’image affichée, et l’usage stéréo agrandit l’impression d’immersion.
La visite virtuelle est désormais accessible à tous, et se révèle être l’un des outils les plus attractifs et efficaces de vente ou de promotion sur internet. Plus qu’une simple série de photographies, c’est est une occasion de découvrir un milieu comme si vous y étiez.
Mais les visites virtuelles ne sont pas simplement une façon facile et amusante de découvrir un lieu « en ligne ». De nombreuses études récentes démontrent que des hôtels ou des centres de villégiature qui offrent des visites virtuelles en ligne connaissent une hausse importante des réservations. Si vos argumentaires reposent surtout sur des notions d’espace, de place ou d’expérience, les visites virtuelles peuvent être l’un de vos outils de vente les plus puissants.
Les internautes ont aujourd’hui appris à utiliser Internet. Ils sont toujours influencés par la presse écrite, la télévision ou les publicités à la radio, mais ils se tournent de plus en plus vers Internet pour chercher l’information dont ils ont besoin pour prendre des décisions relatives à leurs dépenses ou à leurs loisirs.
La caractéristique la plus puissante d’internet est l’interactivité, et les visites virtuelles ont, par définition, un caractère fortement interactif. Lorsque nous y ajoutons des options telles que les liens entre différents panoramas, la visualisation plein écran, les fenêtres d’informations, les plans interactifs, des sons ou de la vidéos… elles peuvent devenir un outil extrêmement puissant de vente ou d’information.